Démarche/Statement

Avatar & Autres
"Au cours de mes voyages j’ai fais des rencontres... beaucoup. Depuis je vois l’AUTRE avec ses différences mais aussi parce qu’il me ressemble... et c’est à travers moi-même, avec comme a priori mes idées, que je m’invente tout autant que celui que je découvre. Dans l’instant de la rencontre, trois représentations s’entremêlent pour laisser apparaître celui que j’ai a en face. Il existe pour ce qu’il me donne à voir, pour ce que j’imagine de lui et pour ce qu’il est réellement."

En savoir plus

- English version -

Avatar and Others.
Throughout my journeys i have made encounters… a lot of them. Since I see the other with his differences but also because he looks like me… and it is through myself, with as a pre-requisite my ideas, that I invent myself as much as the person I am discovering. Right when we meet, three representations mix up to unveil the person in front of me. He exists in what my eyes can see, in what I imagine and for what he really is.

Learn more

avatar#6 100X100 2016
Avatar#6 - Photomontage numérique et graphisme sur papier - 100X100cm -2016

Processus de Création

Mes travaux sont autonomes visuellement. Ils n’entendent pas répondre à une identité visuelle ou un comportement auxquels mon nom serait associé.
Ma démarche est un ensemble de recherches individuelles, il met en œuvre mon regard sur la réalité, le présent.

J’utilise diverses techniques : photographie, installation, collage, peinture, dessin… Car elles sont avant tout des procédés que je choisis pour leur potentiel expressif au même titre que la couleur, les formes, le format, la matière… Je garde toujours en tête que tout ce qui est visible –comme invisible- produit du sens et ce, compte tenu du passé individuel, culturel et social de chacun. Je cherche alors à créer une sorte d’évidence visuelle pour mettre à nu le lien entre mes intentions de création et la création elle-même. Mes intentions peuvent être d’ordre militantes, esthétiques, politiques, psychologiques, philosophiques… en tout cas très diverses, elles reflètent mes rencontres et le lien qu’elles entretiennent avec la vie.

L’art consiste, entre autre, à sans cesse renouveler la notion d’artistique, à l’aide d’un regard critique et analytique des composants à la fois conceptuels et pulsionnels de l’art.

Mon travail est un instant de complicité entre l’intention de création et la création elle-même. Toutes deux sont liées, par un état d’esprit qui leur permet de s’ouvrir l’une à l’autre. A partir d’une idée, une phrase parfois une simple envie ou même une image… en somme : une rencontre entre moi et l’autre réalité, dont je perçois l’éventuel potentiel artistique, je recherche les moyens de vérifier plastiquement une possibilité d’art. Il se pourrait que ce soit une intuition qui devienne intention artistique, mais il s’agit surtout d’un souci de répondre plastiquement à une volonté plus qu’à une inspiration venue de nulle part. En effet, il ne s’agit pas de mettre à jour ou de montrer quelque chose d’inconscient -car mon travail ne répond pas à une inspiration particulière- mais bien de mettre mes recherches plastiques au service d’une l’exacerbation artistique de l’idée. Créer devient alors, l’instant d’un état d’esprit ouvert à l’expérience des effets plastiques. Les résultats de l’expérience une fois captés ou délaissés, ensuite explorés et dévoilés permettent d’élargir le champ de la connaissance de l’expérience plastique. Et ce, au grès de questionnements dont les réponses ne peuvent évidemment pas servir de vérité, mais plus d’actes, au travers desquels un échange réflexif peut s’instaurer avec « la chose ». Si mon intention peut s’incarner dans toutes sortes de médiums (peinture, installation, photographie…) : tout ce qui peut être à même d’assumer l’idée que l’art produit du « possible ». Alors je recherche partout, souvent dans ce qui m’entoure, les moyens de mettre en œuvre ce « possible », de le rendre perceptible. Il semble peu probable et même paradoxal que ma démarche puisse être concevable si l’on considère le travail comme le résultat d’une expression spontanée et relevant de la sensibilité. Mon obsession à croire qu’avec l’art « tout est possible », me place comme celle qui organise, justifie, rationalise pour rendre possible une intention qui relève de la pensée. Mon travail devient alors intelligible car il annonce, en même temps qu’il révèle, ses propres limites : de perception, d’interprétation, de finalité, d’engagement… Mon obstination à créer un lien « raisonnable » entre moi et l’objet prend sa source dans le souci de construire une frontière entre l’espace sensible et l’espace conceptuel de ma production. Néanmoins, il ne s’agit pas de pratiquer à une délimitation de ces deux mondes mais bien de voir en quels points ils trouvent correspondances, affinités, engouements pour nourrir une lecture guidée mais nécessairement libre de l’art..

All my works are visually autonomous. They do not intend to answer a visual identity or an artistic behavior in which my name would be associated. My approach is a study with a set of researches and I show my glance on reality, on the present. I use diverse techniques: photography, installation, collage, painting, drawing … Because they are above all processes which I choose for their expressive potential in the same way as color, size, material… I always keep in mind that all visible things - as invisible- make depending on the individual, cultural and social past of everyone. I try then to create a kind of visual evidence to link my intentions of creation and the creation itself. My intentions can be militant, aesthetic, political, psychological, philosophic … in any case very diverse, they reflect my encounter and the links they maintain with life. The art consists, among others, in endlessly renewing the notion of artistic through a critical and analytical glance of conceptuel and impulsive constituents of the art.

©2013-17 florencepoiriernkpa.com - Tous droits réservés.
Une réalisation idimweb.com